Résumé des vacances. (copié-collé du 6/05/2007)

Publié le par Milly

Samedi 28: A 10h, papy, mamy, parrain et tonton sont arrivés à la maison, on a chargé la voiture, et hop à 10h30 en route!! 3h plus tard, on était à Royan, avec un temps absolument magnifique, on a ouvert la maison et on a pic-niqué. Une fois les sacs dans les chambres, on est partis faire une balade sur la plage tous ensemble, on s’est trempé les pieds et l’eau était vraiment très froide. Après 2h de promenade au grand air, on a dû se résoudre à aller faire les courses pour remplir Mr le Frigo. Le soir on a fait un barbecue et ensuite on est allé faire une balade pour voir la mer. La journée a été épuisante donc nous sommes vite allés faire dodo, toi, mon loulou tu n’as pas trop dormi, on est resté réveillé pendant 2h et parrain qui dormait dans notre chambre n’a pas beaucoup dormi non plus.

DSC01210.JPG

Loulou pendant le barbecue.

DSC01211.JPG

Tous à table.

DSC01212.JPGLa maison de vacances.

DSC01213.JPG

Noa participant au repas en discutant.

 

Dimanche 29: Toujours le beau temps au rendez-vous, on en a donc encore bien profité!! Nous sommes allés jouer aux machines à peluches (plus communément appellées attrape-sous!!) et ensuite on est rentré à la maison. Pour ses 17 mois, mon bébé, tu nous a montré que tu grandissais et que tu comprends tout. A la question tu as soif Noa? Tu as répondu en pleurant avec ta petite voix adorable vbouiiiiiiiiiiiiiii!! Qu’est-ce que j’étais contente et fier de toi mon ange!! 

Pour la seconde nuit, ça n’a pas été guère mieux et le pauvre parrain a veillé lui aussi!!

 

Lundi 30: Encore des balades sur le bord de mer mais mamy, papy toi et moi mon coeur, nous sommes aussi allés en ville faire les magasins. Mamy s’est achetée des tenues blanches pendant que toi tu étais avec papy et que maman assistée mamy.

C’est aussi ce jour-là que tu nous a montré un nouveau progré, papy parlait à côté de toi et d’un seul coup tu t’es mis à secouer les bras en les tendant à papy et le plus marrant c’est que tu avais coincé ta petite langue entre tes lèvres, et quand papy t’a pris tu as fait un grand sourire et tu t’es mis à rire!! Après cette première, dès que tu entendais parler papy ou mamy, tu tendais les bras et s’ils ne te prenaient pas assez vite, tu te mettais à pleurer!! Le plus drôle, c’est que tu ne savais pas avec qui tu voulais aller, quand tu étais dans les bras de mamy, si elle te demandait tu viens Noa? Hop tu lui tendais les bras, et alors papy te demandais tu viens Noa? Et hop tu revenais dans ceux de papy!! Papy et mamy étaient drôlement content!!

Le soir tu as un peu mieux dormi mais pas assez au goût de tonton!!

 DSC01215.JPGLa cuisine.

DSC01216.JPG

Calin avec papy.

DSC01217.JPG

Gros dodo au retour d’une balade.

DSC01219.JPG

Le butin de mamy aux machines attrapes-sous.

DSC01222.JPG

Noa qui rigole aux chansons de mamy.

 

Mardi 1er mai: C’était le jour où papa, papy, parrain et tonton repartaient pour Limoges et il faisait aussi un temps de cochon, on a pas pu mettre le nez dehors, au programme, télé, broderie et surtout chants et jeux avec toi mon bébé, d’ailleurs maintenant quand on chante Bâteaux sur l’eau tu bascules d’avant en arrière et tu le fais aussi quand tu veux qu’on chante quand tu es sur les genoux. Le soir, tu as été grognon à cause du départ des hommes mais la nuit, tu as fait un gros dodo, domage tonton!!!!!

 DSC01223.JPG

 

Mercredi 2 mai: Le temps est tout gris mais il ne pleut pas. En milieu d’après-midi, en changeant ta couche, je me rend compte que tu as un petit rond rouge sur une cuisse, je le montre à mamy et je lui dis que je sens le problème arrivé. Ensuite on est partis tous les trois faire une grande balade d’où on avait une vue magnifique sur la pleine mer et en plus le soleil était de retour, et bien évidement j’avais oublié l’appareil photo!!

En rentrant je te déshabille et là, la catastrophe, l’invasion sur tes jambes de grosses plaques conflées comme des brûlures, s’en est suivi la soirée de stresse avec les coups de fils aux docteurs. Malgré tout ça, tu as passé une bonne nuit mon ange.

 DSC01225.JPG

La belle tenue rouge acheté par papa à la mer.

 

Jeudi 3: Après avoir vu le médecin et que tu aies pris tes médicaments, nous sommes allés mangés un sandwich sur la plage et en dessert une boule de glace artisanale, un vrai régal (caramel fleur de sel)!! L’après-midi, on est allé faire les boutiques et je me suis achetée de belles baskets parce qu’avec tout ces kilomètres parcourus, j’avais mal aux pieds!! 

 DSC01226.JPG

DSC01227.JPGCalin avec mamy.

DSC01228.JPGRoyan

DSC01229.JPG

St Georges de Didonne

DSC01230.JPG

DSC01231.JPGLe phare au loin.

DSC01231.JPG

DSC01232-1.JPG

Petite sieste pendant le balade du soir. Sur ses joues, c’est deux plaques d’allergie.

DSC01233.JPG

Coucher de soleil sur Royan.

 

Vendredi 4: Le départ!! On a appris que le fils des propriétaires de la maison venait d’avoir son weekend et avait envie de venir à la mer dans la maison alors comme on en avait (déjà) profité une semaine, on leur a cédé la place. Le matin, on a fait les bagages et rangé la maison et ensuite nous sommes allés au restaurant. Avec mamy on s’est pris un gros plateau de fruits de mer et en dessert mamy a mangé une crêpe au sucre (raisonnable) et maman une gauffre au chocolat et chantilly (pas bien du tout!!). Jusqu’à 16h, on a fait les boutiques et on est revenus aux attrapes-sous pour s’amuser un peu et puis l’heure de mettre les valises dans le coffre est arrivée!! Nous avons quitté Royan à 17h et à 20h nous étions chez mamy.

 

DSC01235.JPG

 

C’est papy qui est venu te détacher du siège-auto et on guettait ta réaction et à peine tu l’as entendu que tu as commencé à t’agiter sur ton siège et à tendre les bras. Une fois à son cou, tu lui as fait pleins de gros calins et tu ne voulais plus le lâcher!! Quand mamy te demandait si tu voulais aller à son cou, tu tournais la tête de l’autre côté ou tu te cachais!! Et même avec moi tu l’as fait!! Tu n’as pas voulu venir dans mes bras, pour rapartir c’est papy qui a été obligé de te mettre dans ton siège mon ange. Papy est vraiment très très fier mon bébé!!

Et voilà, comme dans toutes les bonnes choses, il y a une fin. On a fait une provision de moments heureux (même si on en a jamais assez) et on pourra les ressortir quand ça n’ira pas pour nous réchauffer le coeur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article