Courses aux cadeaux (copié-collé du 09/11/2006)

Publié le par Milly

Cette après-midi, nous allons achetés tes cadeaux mon Loulou et en plus avec MAMIE!!! Je ne sais pas qui va être le plus content de voir l’autre, pourtant, la dernière visite ne date que de dimanche. Tout les soirs, au téléphone avec mamie, c’est une véritable discussion que tu lui fait, déjà, dès que tu l’entends, un grand sourire se dessine sous ta téttine, ensuite, tu la craches tout en écoutant mamie avec un air très concentré et puis tu lui gazouilles tout un tas de choses. J’aimerais beaucoup savoir ce que tu lui racontes, en tout cas, à te voir faire, ça à l’air très important. Hier, ce n’était pas la grande forme mais aujourd’hui, c’est un peu mieux donc on va en profiter pour t’acheter tes cadeaux et comme mamie et moi, on a déjà quelque idées, ça devrait aller. Pour le moment, tu fais un gros dodo qui risquerait plus certainement s’averrer petit, à mois que? Mais depuis hier, tu n’as pas dormi plus d’une heure à la fois et cette nuit, pas plus de trois. C’est signe que tu reprends un peu de force!!! Moi qui était contente parce que tu refaisais un peu tes nuits et que je pourrais tout doucement te remettre dans ton lit etbien je crois que c’est râté. Pas que ça me dérange que tu dormes avec moi, c’est plutôt, les médecins, les infirmières, ce drôle de psy qui m’énerve avec ses conseils tordus à qui ça pose un problème, on se demande pourquoi d’ailleurs. Il est évident que c’est pas eux qui se levaient toute les dix minutes pendant des semaines et qui dormaient debout!!! J’ai fini par te laisser dormir avec moi, plus par épuisement au départ que par volonté et puis c’est devenu pratique et ensuite, je me suis jurée que quand tu redormirais normalement, je te remettrais dans ton lit et c’était il y a cinq mois. Maintenant, je me dis que tant que tu seras sous chimio et avec ce protocole là, cela ne changeras pas. Il y a une chimio qui se fait à la maison et là, on passe six semaines sans dormir à l’hôpital et au bout de quatre à cinq semaines, tu redors mieux, tu dois un peu oublié et forcément, ça va mieux. Moi, de toute façon, j’aime bien dormir avec toi, ça a un côté rassurant et si tu restes en vie et que tu es un petit coquin parce que j’aurais du mal à te faire dormir dans ton lit, je saurais que c’est pour la bonne cause. Je ne me sens pas coupable que tu dormes avec moi et pourtant, ils font tout pour, mais si c’était eux qui avait un enfant malade, que feraient-ils? Ils n’auraient pas envie d’être tout près de leur enfant? En toute sincérité, je pense que oui. Le moment venu, tu redormiras dans ton lit, mais quand tu seras prêt et on leur prouveras que c’est possible. De toute façon, comma m’a dit une infirmière plus compréhensive que les autres (moins vieille école), avant l’âge de 18 ans, il aura quitté votre lit, alors ne vous inquiétez pas. Quoiqu’il arrive à l’avenir, je n’aurais ni regrets, ni remords mon petit Loulou D’Amour.

Bon, en attendant que mamie débauche, je vais mettre quelques photos que j’ai prise ce matin

dsc00625.jpg

dsc00623.jpg


dsc00621.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article